Site en mise d'articles tout les jours de nouveau produits sur le catalogue

Pourquoi choisir la cigarette électronique pour arrêter de fumer ?

dovpo-offical-6jLWY4myaOw-unsplash

En France ont révélé que 700 000 personnes au moins avaient réussi à arrêter de fumer à long terme grâce à la cigarette électronique et qu’elle était devenu l’outil d’aide au sevrage au tabagisme, le plus populaire en France. Plusieurs études et recherches ont démontré son efficacitée et la réduction des risques pour la santé de son utilisation pour arrêter de fumer.

En 2021, dans la revue Cochrane a été publié un article consacré à la cigarette électronique.
Il incluait 56 études ayant porté sur 12 804 adultes fumeurs de tabac.
Les études avaient comparé la cigarette électronique (avec nicotine) avec différents traitements destinés à aider à arrêter de fumer : substituts nicotiniques, vape sans nicotine, avec soutien comportemental seul et absence de soutien comportemental.
Les résultats penchent du coté de la vape. L’abstinence à six mois était ainsi plus fréquente dans les groupes « vapoteuse avec nicotine » et « vapoteuse sans nicotine » que dans le groupe « substitution nicotinique », ou « avec soutien comportemental seul ».

La vape est donc un très bon substitut nicotinique. Même si elle n’est pas officiellement reconnue comme telle par les autorités et décideurs politiques, la plupart des tabacologues l’ont adoptée et n’hésitent pas à la proposer à leurs patients en remplacement ou complément de substitut tel que les gommes à mâcher, les patchs ou pastilles.

Ainsi le Pr Bertrand Dautzenberg, professeur et médecin dans le service de pneumologie de l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris déclarait : « Je la propose à tous mes patients, mais presque jamais en traitement unique. J’associe en complément un ou deux patchs en fonction du degré de tabagisme. Naturellement, le fumeur va baisser sa consommation de cigarettes en quelques jours. Quand son corps aura reçu sa dose suffisante de nicotine non fumée, il passera ensuite exclusivement à l’e-cigarette pour la majorité des cas. Il sera alors plus simple de diminuer la dose de nicotine qui a été diffusée en continue dans le corps grâce à l’e-cigarette et non par pic comme dans la cigarette. »

La cigarette électronique a un autre avantage par rapport à d’autres substituts… Le plaisir. Une notion indispensable au succès du sevrage. En effet, elle permet, de conserver la gestuelle et les habitudes du fumeur ainsi que l’aspiration de vapeur aux multiples saveurs. Idéale pour lutter contre la récidive, elle permet de garder le lien social, en restant dans un groupe de fumeurs impénitents par exemple.
« Grâce à la cigarette électronique, les fumeurs se sentent vraiment acteurs de leur sevrage » : Dr Anne Borgne : médecin addictologue, présidente du RESPADD (Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions).

Beaucoup d’idées reçues circulent encore concernant la cigarette électronique et ces dernières peuvent vous faire peur. Avant tout, renseignez vous en consultant les études scientifiques à ce sujet et surtout, rappelez vous qu’en Europe, la vape est encadré strictement par la TPD qui garanti un niveau de sécurité du produit maximal.

Réduire son addiction à la nicotine progressivement

Le plus gros avantage de la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique est de pouvoir choisir le taux de nicotine contenu dans son E-liquide. Permettant de diminuer progressivement celui-ci afin de se débarrasser de son addiction à la nicotine.

Mais attention : « Il faut rester à pleine dose au début et ne pas la baisser trop vite, sinon il y a un risque de rechute » : prévient le Pr Bertrand Dautzenberg.

Des bénéfices sur la santé


La vape permet de réduire significativement les risques médicaux liés à la consommation de tabac, elle est donc un formidable atout pour la santé par rapport au tabagisme.

Les bénéfices de cet arrêt sont nombreux et visibles.
vous retrouverez le gout et l'odorat, quelques jours après l’arrêt du tabac. À la quatrième semaine, votre peau est plus belle et vous avez meilleure mine. Trois mois plus tard, vous respirez mieux et vous avez plus d’énergie. Un an après votre dernière cigarette, vous avez moins de risque d’avoir une maladie du cœur. Dix ans et votre risque de cancer du poumon diminue presque de moitié… (sources tabac-info-service).

Protéger les fumeurs passifs

Si le tabagisme passif fait de nombreuses victimes, le vapotage passif, lui n'existe pas.
Les scientifique s’accorde pour dire que les émissions des cigarettes électroniques sont moins nocives que la fumée des cigarettes. En effet, l’aérosol de la cigarette électronique ne contient pas les nombreuses substances chimiques irritantes, toxiques et cancérigènes de la fumée de tabac comme les goudrons ou le monoxyde de carbone. Une étude publiée en janvier 2021 par l’Institut Pasteur a établi que « les aérosols générés par les cigarettes électroniques contiennent moins de 1 % des toxiques retrouvés dans la fumée de cigarette ».
En utilisant la cigarette électronique pour vous sevrer du tabac non seulement vous améliorez votre capital santé, mais vous protégez votre entourage des effets nocifs de la fumée de tabac.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
- Paypal
Livraison rapide


 

Service client
04 13 33 76 76
À vos côtés du lundi au vendredi
Satisfait ou remboursé 
14 jours pour changer d'avis

Inscription à la newsletter

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,